Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Suivi orthopédique

La prise en charge orthopédique permet de prévenir et corriger les déformations orthopédiques, d'entretenir la souplesse et l'équilibre articulaires afin de préserver les mouvements autant que possible. Mise en place le plus tôt possible, personnalisée et régulière elle contribue au confort de vie. 

Voir le repère Prise en charge orthopédique  

Évaluation de l'état orthopédique

Des bilans réguliers de l’état orthopédique permettent de mettre en œuvre des moyens de rééducation adaptés (kinésithérapie, appareillage, …).

  • Bilan fonctionnel global pour évaluer l’impact de la maladie sur la mobilité et les gestes quotidiens.
  • Mesure les capacités motrices (gestes qui peuvent être réalisés)
  • Test de 6 minutes de marche
  • Mesure de la Fonction Motrice (MFM)
  • Bilan ostéo-articulaire pour évaluer l'état des muscles et des articulations, membres, tronc, tête, colonne vertébrale.
  • Bilan musculaire mesure la force des muscles, testing musculaire manuel ou à l'aide d'appareil de mesure (dynamomètres).
  • Bilan des douleurs, causes ou conséquences d’une mauvaise position ou déformations orthopédiques.

Kinésithérapie

L’objectif principal de la kinésithérapie est de préserver la souplesse des muscles et de gérer les raideurs articulaires, afin de conserver un maximum d’autonomie.

Le programme d’exercices de kinésithérapie doit se concentrer sur les étirements et le maintien de l’amplitude des mouvements, plutôt que sur le renforcement. Une à plusieurs séances de rééducation hebdomadaires et d'une durée suffisante (plus de 30 minutes) sont un gage d’efficacité. Leur rythme et leur durée sont définis par le médecin de rééducation en fonction de chaque situation.

  • Les mobilisations passives, étirements qu’effectue le kinésithérapeute pour mobiliser les muscles, os et articulations.
  • Les mobilisations actives, exercices d’étirements que l’on effectue soi-même, recommandé par le kinésithérapeute.
  • Exercices de maintien de la posture pendant quelques minutes (prophylaxie posturale)
  • Les massages préparent la séance de kinésithérapie, comme un échauffement musculaire. Ils ont un effet décontracturant, soulagent les douleurs et améliorent la circulation sanguine des muscles.
  • La balnéothérapie chaude en piscine, peut être aussi utilisée en préparation. Elle facilite les mouvements de rééducation.

Kinésithérapie : Fiches pratiques

Alors que l’épidémie de coronavirus est toujours en cours en France et qu’un confinement strict est imposé à tous, les séances de kinésithérapie sont limitées en nombre, voire suspendues.

La régularité de ces exercices peut être importante pour les personnes atteintes de maladies neuromusculaires,

L’AFM-Téléthon met à votre disposition deux fiches pratiques pour bien pratiquer les séances de kinésithérapie respiratoire ou orthopédique pendant le confinement.

Comment pratiquer des exercices pour entretenir la souplesse des muscles et des articulations, réduire les douleurs et ralentir l’évolution des rétractions musculaires et tendineuses, avec l’objectif de préserver les capacités motrices autant que possible.

Si vous souhaitez échanger ou poser des questions avec le kiné conseil de l’AFM, contactez la ligne accueil familles au 0 800 35 36 37 ou votre référent parcours de santé qui fera le lien.

Auto-réeducation à domicile

Informations et conseils pour les patients porteurs d'une maladie neuromusculaire (enfants et adultes). Fiches pratiques mises en place par la filière neuromusculaire FILNEMUS.

Activités physiques

Combiner une activité physique régulière adaptée à ses possibilités et des séances de kinésithérapie contribue à l’entretien musculaire et au bien-être.

Visionner les vidéos d'exercices proposés par FILNEMUS sur sa chaîne Youtube.

Si vous avez un doute pour réaliser un exercice, demandez l'avis d'un professionnel. Vous devez immédiatement arrêter l'exercice à la moindre douleur.

Lors d'activités physiques, il est préférable de ne pas forcer et d'éviter d'atteindre le seuil de fatigue. Les exercices musculaires violents et prolongés sont mauvais pour la fibre musculaire.


Appareillage orthopédique (Orthèses, attelles)

Chirurgie orthopédique

 

Les commentaires sont fermés.