Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Suivi de la rééducation

Massages, étirements passifs, mobilisations actives...

pour entretenir la souplesse articulaire et la force musculaire.

Des techniques aux actions différentes

Les massages préparent la séance de kinésithérapie, comme un échauffement musculaire. Ils ont un effet décontracturants, soulagent les douleurs et améliorent la circulation sanguine des muscles.

La balnéothérapie chaude qui consiste en une immersion dans l’eau chaude en piscine, peut être aussi utilisée en préparation. Elle facilite les mouvements de rééducation grâce à l’« apesanteur ».

Les mobilisations passives, étirements et postures sont des manipulations des différents segments du corps qu’effectue le kinésithérapeute pour mobiliser les muscles, les os et les articulations. Les postures maintiennent les articulations dans une position donnée, pendant quelques minutes pour qu'elle conserve son amplitude.

Les mobilisations actives sont des mouvements que l’on effectue soi-même, éventuellement aidé par le kinésithérapeute, par un appareil ou encore effectués dans l’eau (balnéothérapie).

Des séances régulières

Une à plusieurs séances de rééducation hebdomadaires et d'une durée suffisante (plus de 30 minutes) sont un gage d’efficacité. Leur rythme et leur durée sont définis par le médecin de rééducation en fonction de chaque situation.
L’organisation des séances dans la semaine et au cours du temps doit être réfléchie de sorte à éviter la lassitude, voire le rejet de la rééducation, pour que celle-ci soit poursuivie assidûment.

Les commentaires sont fermés.