Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Suivi gastro-intestinal

Fonction digestive

La fonction digestive peut-être perturbée si les muscles lisses du tube digestif et/ou les muscles striés associés sont atteints. Les manifestations digestives surviennent plus ou moins tardivement.

Voir le repère fonction digestive

Troubles de déglutition

Avoir des difficultés pour mettre les aliments dans la bouche, les mâcher ou les avaler empêche de bien s'alimenter et augmente les risque de fausse route, de dénutrition.

Comment prévenir les troubles de déglutition ?

Modifier la texture des aliments, des textures plus lisses ou souples limitant la mastication sont plus adaptées : flans, mousses, soufflés, légumes très cuits, purée, aliments mixés. En cas de troubles de déglutition les aliments petits et friables (riz, lentilles, biscottes, chips) doivent être évités.

Jouer sur goût et la température des aliments, le réflexe de déglutition est facilité lorsque l'information donnée par l'aliment est marquée.

Etre bien positionné, pour éviter les fausses route le dos doit être droit et la tête baissée.

Utiliser des aides techniques, lèves-bras, couvert adaptés...

Etre aidé par une tierce personne, celle-ci doit donner de petites quantités

Troubles gastro-oesophagiens

Le reflux gastro-oesophagien est très répandu dans les maladies neuromusculaires. Les douleurs qu’il occasionne retentissent sur le confort, l’envie de manger et donc l’état nutritionnel. Il peut être prévenu et traité par des médicaments.

Comment prévenir et soulager le reflux gastro-oesophagien ?

Après les repas, rester en position assise ou semi-assise au moins 2h ; un lit équipé d’un relève-buste peut parfois être envisagé si le reflux gastro-oesophagien est très important.

Eviter les repas copieux et les aliments trop acides (fruits acides, jus d’orange à jeun...).

Un traitement anti-reflux consiste à prendre des médicaments qui soulagent la douleur, qui protègent la paroi de l’oesophage, qui neutralisent l’acidité des remontées gastriques ou qui traitent les symptômes de brûlures digestives. Parlez-en avec le médecin qui réalise votre suivi médical. En parallèle du traitement, demandez conseil à une diététicienne pour savoir quels aliments éviter et/ou privilégier.

Troubles du transit

Les troubles du transit intestinal, dont la constipation est l’expression majeure et les troubles d’évacuation des matières fécales nécessitent une prise en charge précoce. Ils sont accentués notamment par l’immobilité et une alimentation insuffisamment diversifiée.

La constipation

Sans prise en charge, la constipation peut s’accentuer et conduire à la présence d’un fécalome, voire d’une occlusion intestinale, ils doivent être traités en urgence.

Les signes d’urgence : douleur vive, vomissements, pas de selles depuis plusieurs jours avec un ventre douloureux.

Comment prévenir la constipation et favoriser le transit ?

Boire de l’eau régulièrement

Adopter l'alimentation : diversifiée, riches en fibres et eau

Masser l’abdomen pour stimuler la motricité de l’intestin

Traitements laxatifs doux (Movicol® ou Forlax®).

 

Les commentaires sont fermés.