Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Enseignement Supérieur

 

Un étudiant en situation de handicap doit pouvoir suivre une scolarité normale dans l'enseignement supérieur. Il peut également continuer à bénéficier, dans les mêmes conditions que dans l'enseignement secondaire, d'un projet individuel d'intégration. D'autre part, certains dispositifs existent pour l'aider dans son parcours de formation. En savoir plus

Etudes supérieures et handicap. Aujourd'hui de plus en plus de jeunes en situation de handicap poursuivent leurs études dans l'enseignement supérieur. En savoir plus

Formations et diplômes

Liste et définitions des principaux diplômes et formations en France. En savoir plus

Accueil d'un étudiant en situation de handicap

Tous les établissements d'enseignement supérieur ont mis en œuvre des dispositifs pour l'accueil et l'accompagnement des étudiants en situation de handicap.

La carte Handi-U présente, pour chaque établissement, son dispositif et sa politique en matière de handicap.

Accompagnement

Les accompagnements liés à vos besoins spécifiques dans le cadre de votre parcours de formation sont définis avec vous par l'équipe plurielle mobilisée par le référent handicap de l'établissement. Selon la situation ils peuvent comporter des aides techniques, des aides humaines et / ou des aménagements de parcours. La mise en place de ces aides est effectuée par l'établissement et peut évoluer en cours d'année grâce à un suivi.

Aménagement des épreuves

Vous pouvez également, et sur demande auprès du médecin référent, bénéficier d’aménagements aux épreuves d’examens ou de concours. En savoir plus

Logement et restauration

Chambres universitaires, résidence privée, foyers étudiants, foyers jeunes travailleurs.

La plupart des centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (Crous) ont mis en place des référents pour aider l'étudiant en situation de handicap à accéder à un logement spécialement aménagé.

Trouver un logement étudiant

Par ailleurs, les lieux de restauration universitaire doivent être accessibles à tous.

Infos de l'accessibilité d'un établissement (Carte interactive)

Frais de transport

Quand l'étudiant en situation de handicap fréquente un établissement du supérieur public, ses frais de transport en commun peuvent être pris en charge (partiellement ou intégralement) sous certaines conditions.

Si l'étudiant ne peut pas prendre les transports en commun du fait de son handicap, ses frais de transports jusqu'à l'établissement d'enseignement supérieur sont pris en charge.

Les démarches sont à effectuer auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ou des services du département.

Service universitaire de médecine

Dans chaque université, le suivi sanitaire des étudiants est assuré par le service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS).

Il propose des bilans de prévention gratuits et peut offrir des prestations diverses (vaccination ou dépistage par exemple) ou une prise en charge des soins.

Parcoursup : Orientation dans l'enseignement supérieur

La première inscription dans l'enseignement supérieur concerne l'étudiant qui souhaite poursuivre ses études après avoir obtenu un baccalauréat ou qui est titulaire d'un diplôme lui permettant d'accéder aux études supérieures. La procédure varie en fonction de la gestion ou pas de la formation choisie par la plateforme parcoursup. En savoir plus

Inscription sur le site Parcoursup

Des dispositions spécifiques ont été introduites dans la loi du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants en situation de handicap, pour leur garantir l’accès à des formations de l’enseignement supérieur.

Bénéficier d'un accompagnement

Un référent handicap est indiqué pour chaque formation inscrite sur Parcoursup. Il est chargé de répondre aux questions du jeune en situation de handicap ou de sa famille sur les aménagements possibles.

Renseigner son dossier

Une fiche de liaison, dans la rubrique "scolarité" du dossier Parcoursup, permet de préciser les modalités d’accompagnement dont le jeune a bénéficié pendant son parcours dans le secondaire. Les lycéens en situation de handicap peuvent, s’ils le souhaitent, indiquer tous les éléments qui leur paraissent utiles, et notamment des particularités liées à leur scolarité ou des éléments d'information sur leur situation de handicap et leurs besoins. Cette fiche, si elle est remplie, est transmise à la Commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) et, si le candidat est d’accord, au référent handicap de l’établissement choisi, après la procédure d’affectation.

Au moment de l'affectation 

En cas d’affectation non compatible avec leur situation de handicap ou leurs besoins particuliers, les candidats peuvent demander au recteur d’académie un réexamen de leur situation. Un décret publié le 18 mai 2018 précise la procédure d’examen de ces situations. Le candidat doit adresser sa demande au recteur de l’académie dont il relève. Il peut présenter cette demande tout au long de la procédure nationale de préinscription. Une commission académique, chargée de l’examen des demandes, soumet alors une ou plusieurs propositions d’inscription au recteur d’académie en accord avec les compétences et les besoins spécifiques du candidat.

Les commentaires sont fermés.