Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

Emploi et handicap

Entrer dans la vie professionnelle lorsque l’on est atteint d’une maladie neuromusculaire et s’y maintenir malgré l’évolution de la maladie est aujourd’hui possible.

Des mesures destinées aux personnes reconnues comme travailleur handicapé facilitent leur insertion professionnelle : obligation d’emploi, accompagnement à la recherche d’emploi par des structures spécialisées, accès à des offres spécifiques, à des évènements dédiés, financement d’adaptations techniques et organisationnelles du poste de travail. Le parcours encore semé d’embuches nécessite de s’investir, de s’informer et se former, d’utiliser au mieux les dispositifs proposés et de croire en ses compétences.

Il n’y a pas d’activité privilégiée pour les personnes en situation de handicap. Tous les secteurs recrutent à condition que le poste soit adapté aux restrictions de la personne.

L'obligation d'emploi

Toute entreprise de 20 salariés ou plus doit compter, parmi sa masse salariale, l'équivalent de 6 % de bénéficiaires de l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé permet de bénéficier de l'obligation d'emploi et de prestations spécifiques.

Orientation professionnelle

La personne reconnue travailleur handicapé peut demander à la CDAPH de lui proposer une orientation professionnelle en milieu ordinaire de travail (dont, entreprise adaptée) ou en milieu protégé (Esat).

Formation professionnelle

Pour les personnes devenues handicapées au cours de leur activité professionnelle, une réorientation et une nouvelle formation sont souvent nécessaires pour retrouver un emploi.

Si la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) le juge nécessaire, elle peut proposer différentes possibilités de formation.

Choisir un métier adapté

Dans quel secteur travailler

Travailler en milieu ordinaire

Des aménagements de poste de travail, des aides techniques appropriées peuvent permettre de compenser le handicap.

Travailler dans la fonction publique

La fonction publique, comme les entreprises privées, est soumise à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés.

Travailler en secteur protégé

Les ESAT (établissements et services d'aide par le travail) offrent aux personnes handicapées des activités diverses à caractère professionnel, ainsi qu'un soutien médico-social et éducatif, en vue de favoriser leur épanouissement personnel et social.

Télétravail : concilier travail et handicap

Le télétravail, une organisation pouvant faciliter l'exercice professionnel de personnes en situation de handicap. Le financement de l’adaptation du poste de travail est pris en charge par le FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique)

S'appuyer sur des spécialistes

Les services Cap Emploi informent et aident à l'élaboration du projet professionnel et/ou un projet de formation, préparent aux entretiens d’embauche.

Sites internet de recrutement

L’Agefiph pour le secteur privé et FIPHFP pour le secteur public (portail dédié qui renvoie vers les sites pouvant offrir des emplois dans les trois fonctions publiques (territoriale, de l’état et hospitalière) : Carrefour-emploi-public.fr.

Sites spécialisés dans le recrutement des personnes handicapées (hanploi, Jobinlive, Talentéo, handi-cv, MissionHandicap, Handicap, Handi-numérique).

Sites tous publics (Cadremploi) ou disposent d’un espace dédié handicap (Handicap.monster, Région job…).

Salons de recrutement en ligne

Les candidats peuvent passer des entretiens par téléphone ou chat sans se déplacer. Hello handicap, Hello handicap PME.

Créer son entreprise

Afin de vous aider dans vos démarches, l’Agefiph met à votre disposition des aides financières et un accompagnement dans l'élaboration du projet professionne.

 

Consulter le repère Emploi et maladies neuromusculaires

 

Les commentaires sont fermés.