Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

4 Corticoïdes

  • Intérêt de la Corticothérapie

    Une analyse des données du registre de l’Alliance TREAT-NMD permet de confirmer l’intérêt de la corticothérapie pour la prolongation de la marche dans la myopathie de Duchenne.

    Dans un article publié en novembre 2017, un consortium international rapporte les résultats de la compilation des données cliniques et biologiques de 5345 patients atteints de myopathie de Duchenne (DMD) recrutés à travers le monde par le biais de l’Alliance TREAT-NMD.

    Lire la suite

  • Corticothérapie, les preuves d'efficacité s'accumulent

    Dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), un traitement par corticoïdes débuté dans l’enfance est le seul traitement reconnu comme ayant une certaine efficacité pour ralentir la progression de la maladie et prolonger la marche d’un à deux ans supplémentaire en moyenne. Les modalités de ce traitement (âge de mise en route, rythme d’administration…) varient toutefois sensiblement d’une équipe et/ou d’un pays à l’autre.

    Lire la suite

  • Corticothérapie, bénéfices et inconvénients

    Mise au point d’un auto-questionnaire à faire remplir par les garçons concernés par une DMD ainsi par que leurs parents ou aidants.

    Ce questionnaire appelé SIDECORT (pour side effect of corticosteroids) et comportant 23 items vise à évaluer non seulement les effets secondaires classiques (gain de poids, petite taille…) de la corticothérapie.

    En savoir plus

  • Stéroides, pas d'avantage à commencer plus tôt

    Une étude montre que la mise en place d’une corticothérapie à l’âge de 5 ans ou avant n’est pas bénéfique dans la dystrophie musculaire de Duchenne.

    Des chercheurs du réseau MD STARnet se sont intéressés au meilleur moment de démarrage de la corticothérapie (prednisolone et déflazacort) et à son efficacité au sein d’un groupe de 726 enfants atteints de DMD résidant dans cinq états américains.

    En savoir plus

  • Corticothérapie

    Lancement d’un nouvel essai clinique comparant plusieurs modalités d’administration.

    Bien que les corticostéroïdes constituent le seul traitement documenté pour améliorer la force et la fonction musculaire chez les garçons atteints de myopathie de Duchenne (DMD), la prescription de corticostéroïdes est parfois incohérente allant même parfois, dans certains pays, totalement absente.

    En savoir plus sur cet essai

  • La corticothérapie utile en cas de poussée de cardiomyopathie ?

    La dystrophie musculaire de Becker (BMD) entraine très souvent une cardiomyopathie potentiellement invalidante, dont la gravité n’est aucunement corrélée avec celle du déficit du muscle squelettique.

    Dans un article publié en septembre 2016, une équipe japonaise rapporte le cas d’un patient âgé de 26 ans, chez qui d’une dystrophie musculaire de Becker avait été récemment diagnostiquée et qui présentait une cardiomyopathie sévère très évolutive.

    En savoir plus

    Brève Institut de Myologie

  • Glucocorticoïdes, Effet bénéfique

    Continuer de prendre des glucocorticoïdes après la perte de la marche serait bénéfique sur la fonction des membres supérieurs, surtout chez les patients de 12 à 18 ans.

    Dans la myopathie de Duchenne (DMD), la prise de glucocorticoïdes a fait ses preuves pour améliorer la fonction motrice des patients...

    En savoir plus

    Brève Institut de Myologie

    Brève AFM-Telethon